Depuis quelques mois, nous lisons que la réalité virtuelle sur les Oculus Rift est sur le point de se terminer avec l’initiative Facebook pour 1 milliard en VR, et d’un écosystème super facile et contrôlé.

La réalité de l’événement Facebook Connect 2020 n’a donc pas été une vraie surprise. Oculus (Facebook) sort la version 2 de son casque Oculus Quest à bas prix (349€)

Ce qui a été plus intéressant, c’est la tentative de certains de dépeindre cela comme le destin de la VR dans les salles d’arcade.

Voici quelques points intéressants pour expliquer comment progresse la VR par rapport à la révélation et à l’investissement à bas prix du Quest 2 :

  1. Les performances du Quest 2 sont inférieures à celles de toutes les expériences proposées dans les salles de jeux vidéo sur PC, (retrouvez notre article sur la VR)
  2. Facebook a récemment annoncé qu’il serait obligatoire de connecter son compte facebook à son Oculus Quest 2 pour pouvoir y jouer, la raison est simple : La collecte d’information ou #BigData. Une salle de réalité virtuelle ne collecte pas ces données en vue de les vendre. Ce changement de stratégie de Facebook est fortement critiqué par les professionnels qui ont jusqu’à maintenant développé des applications fonctionnant sur les Quest 1 comme la sensibilisation aux risques incendies, électriques.
  3. Le contenu des salles d’arcade VR offre de véritables expériences multi-joueurs et sociales. On pourra citer les escape games d’Ubisoft, Arvi ou Incarna (découvrir notre sélection d’escape game) . Sur ce point le jeu multijoueur de l’oculus Quest 2 est limité.
  4. Quel que soit le prix d’achat de Quest 2, ainsi que le besoin de contenu et de périphériques supplémentaires pour le rendre confortable, la VR dans une salle d’arcade est bien moins onéreuse pour le client.
  5. Les salles de VR offrent une grande expérience sociale, et sont en constante évolution pour soutenir les joueurs, y compris les eSports et les nouveaux titres de VR par rapport à un achat unique par le consommateur.
Categories: Blog